Editos

2011 est l’année du lancement de l’Institut français.
L’EPIC a été crée le 1er janvier 2011 et c’est alors une nouvelle donne qui s’est imposée pour l’opérateur de l’action culturelle extérieure du Ministère des Affaires étrangères. Toute cette première année a en effet été consacrée au développement et à la mise en œuvre de grands projets structurants pour l’avenir de l’établissement.

La marque Institut français, avec sa charte visuelle a été diffusée partout dans le monde de telle sorte que désormais, un an après, l’ensemble du réseau public dédié à l’action culturelle extérieure de la France a pu se doter d’une identité forte qui vient renforcer sa visibilité et sa lisibilité.

Dans un monde en mouvement et global, le numérique a constitué dès cette première année un axe de développement prioritaire, pour en faire à la fois un centre de ressources mutualisé pour l’ensemble du réseau  et un vecteur d’influence pour la culture française. 

Et puis nous nous sommes attachés sans tarder à mettre en route le processus d’expérimentation, prévu par la loi du 27 juillet 2010, et qui vise à permettre au législateur de décider d’ici à fin 2013 du rattachement ou  non du réseau culturel dans sa composante publique au nouvel opérateur de l’Etat, l’Institut français.
Cette expérimentation qui se déroule dans 12 pays  a été préparée tout au cours de l’année 2011 pour pouvoir être lancée sur un plan opérationnel au 1er janvier 2012.

Xavier Darcos
Président exécutif

 

Ifcinéma
Editos

En 2011, année à la fois de continuation et de nouveau départ, l’Institut français a poursuivi avec force et détermination sa mission consistant à contribuer à mettre en valeur la création artistique française dans le monde.  Ce sont plus de 7500 artistes,  et près de 2500 projets qui ont été soutenus dans 134 pays dans le monde. Avec des compétences élargies dans les domaines du livre, du cinéma et aussi de la langue française, l’activité de l’Institut français s’est également ouverte à de nouveaux partenaires, les collectivités territoriales (signature avec 13 villes et 11 régions), et les grands acteurs publics dans les domaines culturels, éducatifs, universitaires, scientifiques et des médias – avec lesquels des conventions ont pu être signées, Unifrance Films, Universcience, Collège de France, Bibliothèque de France,  TV5 monde, INA.. notamment.

L’Institut français a poursuivi sa mission de valorisation des cultures et talents du monde à travers des opérations d’envergure telles que le pavillon des cinémas du monde à Cannes, la Biennale de l’image à Bamako , la Biennale d’art contemporain à Venise, le tandem Paris-Buenos-Aires et le festival « Estonie tonique ».
Enfin en 2011, l’Institut français a intégré de nouvelles compétences, la langue française, qui sans tarder a mis en œuvre des programmes ambitieux, Allons en France qui a fait venir en France des jeunes apprenants de 81 pays différents, la semaine de la langue française et de la francophonie, le salon Expo Langues. Autre nouveau domaine, la formation, qui a permis à plus de 30% des agents du réseau de bénéficier de programmes de formation au cours de l’année 2011.

2011 est donc bien l’année d’un nouveau départ, avec une structure plus adaptée aux évolutions du monde et des marges de manœuvre élargies permettant de consolider les missions de l’Institut français dans le champ de l’action culturelle extérieure de la France.

Sylviane Tarsot-Gillery
Directrice générale déléguée

Ifcinéma

Le conseil d’administration

PRESIDENT

Xavier DARCOS, Président de l’Institut français   

PARLEMENTAIRES

Hervé GAYMARD, Député Assemblée Nationale Palais Bourbon
Didier MATHUS, Député Assemblée Nationale Palais Bourbon
Jean BESSON, Sénateur de la Drôme 
Jacques LEGENDRE, Sénateur du Nord (Nord-Pas-de-Calais)

Représentants du Ministère des Affaires étrangères

Pierre SELLAL, Secrétaire Général
Nathalie LOISEAU, Directrice générale Chargée de l’Administration
Jean-Baptiste MATTEI, Directeur général chargé des questions de la Mondialisation, de Développement et de partenariats
Delphine BORIONE, Directrice de la politique culturelle et du Français - DGM/CFR
Hélène DUCHENE, Directrice de la Politique d’Attractivité

REPRESENTANTS du Ministère de la culture et de la communication

Guillaume BOUDY, Secrétaire Général
Philippe BELAVAL, Directeur général des patrimoines
Georges-François HIRSCH, Directeur Général de la Création Artistique
Laurence FRANCESCHINI, Directrice Générale des Médias et des industries Culturelles

Représentants du ministère de l’éducation nationale

Jean-Michel BLANQUER, Directeur général des enseignements scolaires
Christine GAVINI-CHEVET,
 Directrice des relations européenes, DREIC 

REPRESENTANT du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche

Jean-Louis MUCCHIELLI, Directeur général de l’Enseignement Supérieur et de l’Insertion professionnelle

 

Le conseil d’administration

BUDGET

Denis CHARISSOUX, Sous-Directeur du budget au Ministère de l’Économie et des Finances

PERSONNALITES QUALIFIEES

Ghassan SALAME, Ancien Ministre
Patrick de CAMBOURG
, Président du Groupe Mazars
Christine ALBANEL
, Directrice France Télécom orange 
Jean-Claude JACQ, Secrétaire général Fondation de l’Alliance Francaise
Charles DANTZIG, Ecrivain Editions Grasset

COLLECTIVITES TERRITORIALES

Francois de MAZIERES, Maire de Versailles représentant de l’AMF
Yves ACKERMANN, Président du Conseil Général du territoire de Belfort
Marc MANCEL, Conseiller Région Ile-de-France
Pierre SCHAPIRA, Adjoint du maire de Paris chargé des relations Internationales à la Mairie de Paris

PERSONNEL

Marie RAYMOND, Responsable pole Théâtre
Gaelle MASSICOT-BITTY, Responsable pole musiques actuelles 
Lise DELMESTRE, Assistante  à l’Institut francais

CONTROLE ECONOMIQUE ET FINANCIER

Gilbert TOULGOAT, Contrôleur budgétaire et comptable ministériel au Ministère des Affaires Etrangères

 

 

Organigramme

DIRECTION GénéRALE

Xavier DARCOS, Président Executif 
Sylviane TARSOT-GILLERY, Directrice Généale Déléguée 
Laurence AUER, Secrétaire Générale 
Nicole LAMARQUE, Secrétaire Générale adjointe 

AGENCE COMPTABLE 

Alain RAUX, Agent Comptable 

DÉPARTEMENT CINÉMA 

Valérie MOUROUX, Directrice 

DÉPARTEMENT COMMUNICATION ET NOUVEAUX MEDIA 

Catherine BRIAT, Directrice 

DÉPARTEMENT DÉVELOPPEMENT ET PARTENARIATS

Jean-Francois GUÉGANNO, Directeur 

DÉPARTEMENT ECHANGES ET COOPÉRATIONS ARTISTIQUES

Sophie RENAUD, Directrice 
Alain REINAUDO, Conseiller pour les arts visuels et l’architecture

DEPARTEMENT LANGUE FRANCAISE

Jacques PÉCHEUR, Directeur 

DEPARTEMENT LIVRE ET PROMOTION DES SAVOIRS

Paul de SINETY, Directeur 

 

Organigramme

MECENAT

Didier VUILLECOT, Responsable 

DÉPARTEMENT DES AFFAIRES ADMINISTRATIVES ET FINANCIÈRES 

Nicole LAMARQUE, Directrice 

DÉPARTEMENT DES RESSOURCES HUMAINES ET DU RÉSEAU 

Pierre COLLIOT, Directeur 

 

Les chiffres-clés

Les chiffres-clés
Les chiffres-clés
Les chiffres-clés
Les chiffres-clés
Les chiffres-clés
Les chiffres-clés
Les chiffres-clés
Les chiffres-clés
Les chiffres-clés

échanges
et coopérations artistiques

  • Pavillon français à la Biennale de Venise, Christian Boltanski, Chance © Chris Noé
  • Rencontres de Bamako, Biennale africaine de la photographie
  • Rencontres de Bamako, Salon Paris Photo © Marc Domage
  • Haiti Royaume de ce monde, Killy, Croix des Bossales © Didier Plowy
  • Haiti Royaume de ce monde, Pascale Monnin, L’ange sacrifié © Paolo Woods

Grands événements

Pavillon français à la Biennale de Venise
Christian Boltanski, Chance

En coproduction avec le Centre national des arts plastiques (CNAP) et en collaboration avec la Direction générale de la création artistique (ministère de la Culture et de la Communication) et avec le mécénat exclusif de Citroën. Le pavillon a accueilli 440.000 visiteurs internationaux / www.boltanski-chance.com / 4 juin - 27 novembre


Rencontres de Bamako
Biennale africaine de la photographie 

Pour un monde durable


Organisées par le Ministère de la culture du Mali en collaboration avec l’Institut français avec le soutien de l’Union Européenne. Plus d’une centaine de photographes et vidéastes  1er novembre 2011 – 1er janvier 2012
Une sélection des Rencontres a été présentée dans le cadre de Paris Photo

Haïti Royaume de ce monde 



Exposition en partenariat avec le fonds de dotation 
Agnès b. suivie de sa présentation à Venise pour la création du premier pavillon d’Haïti à la Biennale de Venise / 4 juin - 1er septembre

IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques
  • Focus theatre
  • Focus Arts visuels, Jeune création/ Découvertes, Salon de Montrouge

grandes opérations

LES FOCUS

Invitations de professionnels étrangers à découvrir la scène artistique française à l’occasion de grands évènements / www.focus.institutfrancais.com

  • FOCUS THEATRE / 30 mars - 2 avril
    en partenariat avec le Festival VIA de Maubeuge-Mons. 60 professionnels étrangers ont participé à cette édition, 9 compagnies étaient invitées à présenter leur travail
  • FOCUS ARTS VISUELS
    organisés par l’Institut français et la Direction générale de la création artistique (service des arts plastiques), ministère de la Culture et de la Communication
    Jeune création/Découvertes à l’occasion du Salon de Montrouge / 23 – 28 mai
    -  à l’occasion de La Biennale de Lyon et La FIAC / 17 – 22 octobre
    -  à l’occasion du salon Paris Photo (Afrique invitée d’honneur) / 17-20 novembre

les grandes opérations du SPECTACLE VIVANT

  • FRANCE DANSE
    Programme autour de la danse construit avec des partenaires dans le monde.
    - en Nouvelle-Zélande avec le Auckland international festival / mars
    - en Scandinavie (Finlande, Norvège et Suède) avec différents partenaires / nov
    - en Italie dans 22 villes présentant 20 compagnies
IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques
  • Création lyrique en Asie, Le dialogue des Carmélites, Séoul
  • UNE SAISON DANSE EN ASIE (Chine, Japon et Corée) / Toute l’année
    11 compagnies / 15 représentations
    Avec : Mourad Merzouki, Héla Fattoumi et Eric Lamoureux, Susan Burge, Perrine Valli, Mié Coquempot, Herman Diephuis, Xavier Le Roy, Jonathan Capdevielle, Pal Frenak, Fabien Prioville.
  • SAISON DANSE 2011 (Maroc) / 7 mars – 26 juin
    4 compagnies en tournée pour 15 représentations
    C.Carlson, Ballet de Marseille, JC Gallotta, Ballet de Lorraine
  • THEATRE EXPORT
    Création de metteurs en scène français en résidence à l’étranger avec des distributions locales. En 2011, 11 opérations se sont tenues au Cambodge, Japon, Allemagne, Autriche, Etats-Unis
  • CREATION LYRIQUE EN ASIE / 5 – 8 mai
    Programme de coproduction avec de grands opéras autour de distributions, mise en scène et directions musicales françaises
    Le dialogue des Carmélites de Francis Poulenc à Séoul 
  • SUONA FRANCESE / 1er avril au 30 juin
    3ème édition du festival de musique contemporaine créé avec l’Ambassade de France s’est ouverte cette année à de nouveaux partenaires et au jazz et musiques actuelles 160 événements, 40 villes, 500 artistes le site internet
  • FESTIVAL Oohh La La ! / 30 septembre - 2 octobre
    3ème édition du festival de musique française à Los Angeles avec pour la première fois des créations dont le projet Ceremony de Nouvelle Vague oohlalafestival.com
IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques
  • Equation musique
  • Equation musique
  • FESTIVAL CROISEMENTS EN CHINE / 7 avril - 30 juin
    183 événements (danse, théâtre, musiques classique, ancienne et contemporaine, musiques actuelles, cinéma, exposition, nouveau cirque) dans 25 grandes villes de Chine
  • EQUATION MUSIQUE
    Accompagnement sur des marchés Internationaux de jeunes producteurs africains de Musique et création d’opérations de repérages de jeunes artistes en développement portés par ces producteurs. Présence à Babel Med (Marseille), au Womex (Copenhague), au Moshito (Johannesbourg), au South by Southwest (Austin-Texas)
  • LE CIRQUE FRANCAIS AU FESTIVAL POLO CIRCO, Buenos Aires
    28 avril - 9 mai
    Avec la Cie Non Nova, Cie Carpe Diem, Cie Toron Blues, Cie Sacékripa, Cirque Mandingue et la Cie Akoreacro
  • COMPAGNIE LES GIRAFES EN Australie / 21 février - 3 mars
    Performance en pleine air pour un public de 20 000 spectateurs
IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques
  • Les 10 ans du Prix Marcel Duchamp, French Art Today © Kim Yong Kwan
  • Les 10 ans du Prix Marcel Duchamp, French Art Today © Kim Yong Kwan
  • Les 10 ans du Prix Marcel Duchamp, French Window
  • Seconc cycle Thermostat Caesium de Evariste Richer © Uwe Brodmann
  • Tour de France, Florida
  • Biennale d’architecture de Sao Paulo, Metropolis? © Rafael Schmidt
  • Biennale d’architecture de Sao Paulo © Rafael Schmidt

GRANDES OPERATIONS ARTS VISUELS

  • LES 10 ANS DU PRIX MARCEL DUCHAMP
    Une trentaine d’artistes parmi les lauréats et les artistes nommés :
    FRENCH ART TODAY, Museum of Contemporary Art de Séoul / 25 juillet - 16 octobre
    FRENCH WINDOW à Mori Museum Tokyo 
/ 26 mars - 21 août
    Co-réalisation ADIAF/ Mori Museum Tokyo et Musée National d’Art Contemporain de Corée (NMCA) avec le soutien de l’Institut français et du ministère de la Culture et de la Communication
  • SECOND CYCLE THERMOSTAT EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE
    février – mai 2011
    Initié par d.c.a et l’Institut français d’Allemagne, avec le soutien de l’Institut français et du ministère de la culture et de la communication
  • TOUR DE FRANCE / FLORIDA contemporary artists from FRANCE in florida’s private collections / 9 novembre 2011 - 18 mars 2012
    27 artistes français contemporains dans les collections privées de Floride à Miami, Patricia & Philipp Frost Art Museum, Florida International University, avec le soutien de la France Florida Foundation for the Arts. Exposition intégrée au programme officiel d’Art Basel Miami 
  • LA BIENNALE D’ARCHITECTURE DE SAO PAULO / 1er – 4 novembre
    METROPOLIS ? de l’architecte urbaniste Dominique Perrault
    avec le soutien du ministère de la culture et de la communication (DGP)
IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques
  • Vue de l’exposition MY WAY, J.M. Othoniel © Galerie Perrotin
  • Liberty, Equality, Fraternity, Le Design dans les collections du FNAC © Wolfsonian-FIU
  • Liberty, Equality, Fraternity, Le Design dans les collections du FNAC, PAULIN Pierre Elysée, 1970 © Y.Chenot
  • CIRCULATION DE MY WAY / 8 septembre – 27 novembre
    Exposition monographique de Jean Michel Othoniel, Samsung Museum of arts Séoul, Corée

  • LIBERTY, EGALITY, FRATERNITY / 28 novembre 2011 - 26 mars 2012
    Le Design dans les collections du FNAC, scénographie de Matali Crasset à Miami
    Une coproduction : Centre national des arts plastiques (CNAP), Wolfsonian–Florida International University de Miami Beach (États-Unis) avec le soutien de l’Institut français et du ministère de la culture et de la communication (DGCA)
  • 20 ICÔNES DU DESIGN FRANCAIS 
    à Singapour / 15 février – 3 avril 2011
  • GLOBAL CARRIBEAN / janvier-mars
    Circulation dans les Caraïbes de l’exposition produite pour Miami Art Basel 2009 sur la création plastique dans les Caraïbes 2011 Musée d’art contemporain de San Juan Porto Rico
IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques

grandes tournées du spectacle vivant

  • L’Orchestre National de France aux Etats-Unis et Canada / 8 - 18 avril
  • Accentus et l’ensemble Orchestral de Paris en Amérique latine / octobre
  • 25ème anniversaire de l’Orchestre national de Jazz aux Etats Unis / 23 - 30 avril
  • Tournée des Percussions de Strasbourg en Amérique du Nord / 19 février -13 mars
  • Le Ballet de l’Opéra National de Paris au Bolchoï à Moscou / 2 - 21 février
  • La Comédie Française, tournée asiatique (Corée du Sud, Chine, Taïwan),9 représentations / 14 octobre - 14 novembre
  • Théâtre du Soleil/ Ariane Mnouchkine Les Naufragés du fol espoir au Brésil (Sao Paulo, Rio de Janeiro, Porto Alegre) et au Chili (Santiago du Chili), 48 représentations / 26 septembre 2011 - 26 janvier 2012
  • Tournée au Maroc du spectacle de fin d’études du Centre National des Arts du Cirque (CNAC) / 4 mars - 8 mai
  • Les Galapiats, en Argentine et au Chili / 25 août - 28 novembre
  • Vanessa Paradis, en Amérique du Nord/ 15 - 21 avril
  • Gaëtan Roussel, en Amérique latine/ 19 - 24 mai
  • Le compositeur Marc André Dalbavie en Russie / 16 - 20 février
  • Ensemble 2E2M au Mexique / 20-26 octobre
  • François Chaignaud et Cecilia Bengolea en tournée au Brésil / 25 avril - 3 juin
  • Philippe Quesne avec L’Effet de Serge et Big Bang en Europe / 1 avril - 3 juillet
  • Compagnie Louis Brouillard / Joël Pommerat au Japon / 18 - 26 juin
  • Rachid Oumradame avec Exposition universelle et Des témoins en Amérique du Nord / 15 septembre - 30 octobre
IFmapp_ArtsVisuels

Développement
et partenariats

  • Tandem Paris-Buenos Aires au Trocadéro © Chris Noé
  • Tandem Paris-Bueno Aires, Batiment, Leandro Erlich dans le cadre de In Perception © Vinciane Verguethen
  • Tandem Paris-Bueno Aires, grande scène argentine au Cabaret sauvage © Vinciane Verguethen
  • Estonie tonique, lancement de la saison au Point Ephemere © Pierre Morel
  • Estonie tonique, vernissage de l’exposition Boom/Room à l’ENSA © Vinciane Verguethen

Saisons

L’Institut français est désormais doté d’un Pôle des Saisons chargé, de manière transversale, de la mise en œuvre des Années, Saisons, Festivals français à l’étranger et étrangers en France. Ce Pôle permanent est le garant et l’expert des règles d’ingénierie et mutualise des savoir-faire mis au service de l’ensemble des opérations. 2011 aura été également l’occasion de tester un nouveau modèle inspiré du dispositif d’ingénierie des Saisons sur la base d’un dialogue de Ville à Ville qui a pris la forme d’un Tandem de Ville à Ville. En savoir plus

Année du Mexique en France

Président : Monsieur Jean-Paul Herteman, Président du directoire de Safran
Commissaire général : S.E. M. Jean-Jacques Beaussou
L’Année du Mexique en France constituait un exercice de transition entre l’ancien dispositif de développement et le nouveau Pôle des Saisons. C’est un programme de plus de 360 événements répartis sur l’ensemble du territoire national qui était annoncé dans les domaines de la culture, de l’économie, des sciences et de la recherche, du tourisme et de l’éducation.
Le 8 mars 2011, l’Institut français a été conduit à constater l’impossibilité de mettre en œuvre l’Année du Mexique. Toutefois, près de 60% des manifestations initialement prévues qui ont pu être organisés.

 

Développement
et partenariats
  • Estonie tonique, Arvo Pärt et Thierry Escaich au CENTQUATRE © Vinciane Verguethen
  • Année Lizst en France, Elena Rozanova, Café de la Paix © Marie Veyrat de Lachenal
  • Année Lizst en France, pyroconcert au parc André Citroën
  • Invitation de la scène tunisienne en France

Tandem Paris-Buenos Aires

Cet exercice, sur la base du principe d’ingénierie des Saisons, consistait à tester un dialogue culturel entre capitales.
D’avril à juin à Buenos Aires, puis de septembre à décembre à Paris, cette série de manifestations mise en œuvre dans un temps record bénéficiait de la grande attractivité réciproque entre les publics des deux capitales. Toutes les manifestations ont affiché complet avec une mention toute particulière pour la scène de théâtre indépendante argentine présentée dans de nombreux théâtres parisiens. www.tandem2011.com

Estonie tonique, Festival estonien à Paris et en Ile-de-France

Coordinateur général: Benoit Paumier
Le Festival estonien en France, organisé à l’automne à Paris et en Ile-de-France a bénéficié d’un réel succès très salué par la partie estonienne. D’octobre à novembre 2011, près de 40 manifestations, essentiellement culturelles, ont émaillé la programmation. On retiendra, parmi les principaux succès le concert du Chœur national d’hommes à l’église Saint Eustache, en présence du ministre de la culture d’Estonie, M. Rein Lang. www.estonie-tonique.com

 

Développement
et partenariats

Année Lizst en France

Commissaire général : Jean-Yves Clément

En partenariat avec l’Institut hongrois de Paris et avec la Caisse d’Epargne, l’Année de commémoration Franz Liszt a pu faire connaître et redécouvrir le grand compositeur et humaniste. Ce sont plus de 400 manifestations en France et à l’étranger qui ont rendu hommage au grand musicien, dont plus de cent projets labellisés par l’Année Liszt.

Invitation de la scène tunisienne en France

Coordinatrice : Silvia Baléa
Cette série de manifestations a été programmée en cours d’année à l’issue des printemps arabes. Elle a permis de tester la capacité de l’Institut français à développer une action en réaction à une actualité, en s’appuyant sur l’équipe nouvellement formée du Pôle des saisons.

Préparation des Saisons croisées France-Afrique du Sud et du Festival de la Croatie en France

Le Pôle des Saisons a mis en place en 2011 les règles d’ingénierie et de mise en œuvre de Saisons croisées France-Afrique du Sud (2012 en Afrique du Sud - 2013 en France) et d’un Festival croate en France (automne 2012).
Le ministre des Affaires étrangères et européennes et le Ministre de la Culture et de la communication ont respectivement nommé Mme Isabelle Delage, Commissaire générale du Festival de la Croatie en France et M. Laurent Clavel, Commissaire général des Saisons croisées France - Afrique du sud.

Développement
et partenariats
  • Logo de l’Institut francais et de la région pays de la Loire
  • Signature de la Convention entre l’Institut francais et le Languedoc Roussillon
  • Renforcement des fonds d’intervention avec la région Pays de la Loire

Collectivités territoriales

2011 a été une année de relance et de développement pour le dispositif partenarial entre les collectivités territoriales françaises et l’Institut français. En effet, le renforcement des fonds d’intervention pour un certain nombre de partenariats, de nouvelles conventions et l’engagement à élargir le dispositif vers de nouveaux partenaires ont constitué les axes forts de l’exercice 2011.
Au cours de celui-ci, le pôle Collectivités territoriales est animé par un seul objectif : démontrer que l’action culturelle extérieure de la France est plurielle, à travers la politique d’influence de l’Etat français relayé par un réseau culturel extérieur extrêmement développé et par les actions conduites par et avec les collectivités territoriales. Les Régions et Villes françaises sont des acteurs de cette politique d’influence. En développant ces partenariats avec l’Institut français, ils inscrivent cette dimension culturelle, qui n’est pas un simple « supplément d’âme », au cœur d’une action qui trouve aujourd’hui toute sa légitimité. En savoir plus

Dans le cadre de la création de l’Institut français au 1er janvier 2011, les collectivités territoriales ont été renforcées à travers :

  • la revalorisation des fonds communs comme avec la Ville de Lyon, la région Centre, la Région Pays de la Loire ou encore la Région Provence Alpes Côte d’Azur;
  • de nouveaux partenariats engagés avec la Région Languedoc-Roussillon, la Région Midi-Pyrénées;
  • la mise en place de chantiers avec la Région Alsace / Ville de Strasbourg, la Région Limousin, la Ville de Nice, la Région Île de France qui vont trouver leur aboutissement en 2012.
Développement
et partenariats

Ainsi, fin 2011, l’Institut français dispose de 24 partenariats actifs privilégiés avec les grandes villes et régions françaises, qui représentent un investissement financier important et plus de 300 projets différents soutenus dans le cadre de ce dispositif.

24 conventions actives (au 31 décembre 2011) 

  • Les villes : 13 conventions
    Bordeaux, Grenoble, La Rochelle, Le Havre, Lille, Lille Métropole, Lyon, Marseille, Nantes, Paris, Rennes / Rennes Métropole, Saint-Etienne, Toulouse
  • Les régions : 11 conventions
    Basse-Normandie, Bretagne, Centre, Franche-Comté, Ile-de-France, La Réunion (CR + CG + DAC OI + Ville de St Denis de la Réunion), Midi- Pyrénées, PACA, Pays de la Loire, Poitou-Charentes, Languedoc-Roussillon
Développement
et partenariats

EUROPE

Trois objectifs principaux

  • Renforcement de la participation de l’Institut français et du réseau au dialogue culturel européen par :
    - la participation à des réseaux institutionnels et professionnels européens tels Culture Action Europe ;
    - Le rapprochement de l’Institut avec d’autres centres culturels européens soit dans le cadre de EUNIC (European Union National Institutes of Culture) au sein du cluster Paris et du groupe stratégique de EUNIC Monde, soit par la signature d’accords bilatéraux.
    Ainsi la signature d’un accord avec le Goethe Institut a eu lieu le 18 octobre 2011. D’autres signatures sont prévues en 2012, notamment avec le British Council.

  • Mobilisation et information du réseau sur les financements européens en partenariat avec le Relais Culture Europe par:
    - Le relais des alertes sur les appels à propositions ;
    - Le conseil sur l’éligibilité des projets ;
    - La poursuite des formations ;
    - Les ateliers d’information et de réflexion lors des rencontres professionnelles du réseau.

  • Développement d’une expertise dans le montage de projets européens et la rédaction de réponses aux appels à propositions au profit de l’Institut français et bénéficiant au réseau.

En savoir plus sur les actions du Pôle Europe

Développement
et partenariats

Le Fonds franco-allemand en pays tiers

De plus, le pôle Europe est chargé de la gestion et de l’administration du Fonds franco-allemand en pays tiers.
Institué en 2003 à l’occasion de la célébration du 40ème anniversaire du Traité de l’Elysée, le Fonds de financement pour les programmes culturels en pays tiers encourage des initiatives de coopération franco-allemande à l’étranger et permet le rayonnement international de l’amitié franco-allemande.
Doté en 2011 d’un budget de 460 000€, financé paritairement par les deux ministères des Affaires étrangères, ce Fonds a soutenu cette année 61 projets (sur les 106 présentés) dans 57 Etats, répartis équitablement dans le monde. Il est géré pour la partie française par l’Institut français. Sur le total des fonds gérés par l’Institut français, 62% ont été versés directement à des Instituts français (CCF compris) et plus de 20% à des Alliances françaises. Quelques structures privées, partenaires du Réseau ont cette année été destinataires des aides, à la demande des postes.

Exemples de projets soutenus dans le cadre du Fonds franco-allemand : 

DANSE/TANZ, projet porté par l’Institut franco-japonais de Yokohama
La collaboration du Goethe Institut, de l’Institut franco-japonais à Yokohama et du Kanagawa Arts Theater autour du programme DANSE/TANZ, rendue possible par l’aide du Fonds franco-allemand en pays tiers, est exemplaire en ce qu’elle est basée à la fois sur des choix artistiques en commun, mais aussi sur un partage des risques financiers et une mutualisation des moyens pour la communication et l’accueil du public.

4ème rencontres théâtrales Brême/Tlemcen, projet porté par l’Institut français d’Algérie à Tlemcen
En partenariat avec l’Institut Français de Brême, l’Institut Goethe d’Alger, le département des langues romanes de l’université de Brême et l’association culturelle tlemcénienne « La Grande Maison », les échanges se sont poursuivis en 2011 entre étudiants allemands et algériens autour du thème de la migration. Cet échange artistique a permis d’aborder de nombreuses questions (Quelle est la portée de la migration dans l’islam ? le christianisme ? Quel est le sens de cette démarche ?...) et a ouvert des champs de réflexion autour du retour/impossibilité du retour, de la migration comme passage initiatique, de l’émigration clandestine, etc. Au travers de la participation des Instituts français de Tlemcen et de Brême et du Goethe-Institut Alger, ce projet soutenu par le Fonds franco-allemand en pays tiers met ainsi en exergue la coopération entre nos deux pays en Algérie.

 

Développement
et partenariats
  • Programme de mobilité Hors les murs

résidences

Auteur, créateurs, cinéastes, artistes, ils sont nombreux chaque année à faire acte de candidature pour l’un des programmes proposés par l’Institut français, aux spécificités propres en termes de géographie et/ou de disciplines.
Les programmes de résidences de l’Institut français favorisent la mobilité des créateurs français à l’étranger mais également étrangers en France.
En 2011, 98 lauréats ont bénéficié d’un soutien de l’Institut français dans le cadre des programmes de résidences internationales. En savoir plus

De la France vers l’étranger

  • HORS LES MURS (toutes disciplines)
    Programme de mobilité destiné à des créateurs et des professionnels français souhaitant séjourner à l’étranger dans le cadre d’un projet spécifique à développer dans un pays de leur choix. 147 candidats / 30 lauréats
  • LOUIS LUMIERE (cinéma / documentaire de création et essai)
    Programme de mobilité destiné à de jeunes réalisateurs français souhaitant séjourner à l’étranger dans le cadre d’un projet spécifique à développer dans un pays de leur choix. 55 candidats / 7 lauréats
Développement
et partenariats
  • Vue exterieure de la Villa Kujoyama (Kyoto)
  • Vue exterieure de l’ISCP (New York)
  • Cité Internationale des Arts © Antoine Poupel

De la France vers l’étranger

  • Villa Kujoyama (Kyoto / Japon)
    Disciplines : arts visuels, architecture, design, mode,  arts décoratifs, arts de la scène, chercheurs, commissaires d’exposition, cinéma, littérature
    Programme destiné à des créateurs et de chercheurs confirmés, pour la réalisation d’un projet spécifique s’inscrivant à Kyoto. 209 candidats / 12 lauréats
  • Triangle / ISCP Ateliers new-yorkais (New-York / USA)
    Discipline : arts visuels
    Une résidence (atelier et allocation de séjour) est accordée par l’Institut français à des plasticiens qui ont un projet new-yorkais. Il est destiné principalement à conforter l’inscription du travail des candidats dans le champ professionnel à New-York ou permettre son évolution au regard d’objectifs fixés par les candidats eux même. 55 candidats / 3 lauréats

De l’étranger vers la France

  • CITE INTERNATIONALE DES ARTS (toutes disciplines)
    Programme destiné à des créateurs étrangers désireux de séjourner en France dans le cadre d’un projet spécifique. Les candidatures sont instruites par les acteurs du Réseau culturel extérieur.
 70 candidats / 26 lauréats
  • CENTRE INTERNATIONAL DES RECOLLETS Institut français / Ville de Paris
    Disciplines : arts visuels, arts de la scène, littérature

    Programme Ville de Paris/Institut français destiné à des créateurs et des écrivains qui ont un projet artistique spécifique à mener à Paris en liaison avec une institution parisienne partenaire, une compagnie, un artiste, préalablement identifiés. 366 candidats / 20 lauréats

Langue française

  • Inauguration de l’année de la langue française en Chine, Alain Juppé
  • Les lauréats du prix concours "Dis moi dix mots"
  • Rallye francophone à Sofia

La Langue française à l’honneur

La Semaine de la langue française et de la Francophonie

Placée sous le signe de la rencontre, des « dix mots qui nous relient », la Semaine de la langue française et de la Francophonie 2011 s’est déroulée dans le monde entier du 13 au 20 mars. Une semaine – parfois prolongée au-delà – pour célébrer la vitalité de langue française et l’occasion d’organiser dans les postes diplomatiques et consulaires près de 2 500 événements et de stimuler la créativité des apprenants de français grâce à des concours scolaires (concours de slam, de blogs, etc. ). Les prix du concours des dix mots, organisé dans le cadre de la Semaine, ont été remis aux lauréats à l’Institut de France, à Paris, le 19 mai 2011, par Hélène Carrère d’Encausse, secrétaire perpétuel de l’Académie française, Luc Chatel, ministre de l’Éducation nationale de la jeunesse et de la vie associative, Xavier North, délégué général à la langue française et aux langues de France, et Xavier Darcos, président de l’Institut français.

Langue française

L’année croisée France/Chine

Soutenue par l’Institut français, placée sous le parrainage de l’écrivain François Cheng, membre de l’Académie française, l’année du français en Chine a commencé à se décliner à partir de septembre 2011 en quelque 200 événements culturels et éducatifs – colloques et conférences sur les politiques linguistiques et les enjeux du plurilinguisme, spectacles, rencontres, ateliers, concours, expositions, projections de films, etc. C’est là le deuxième volet de l’année linguistique croisée France/Chine. L’année linguistique se poursuivra en Chine jusqu’en novembre 2012.

États généraux de la promotion du français

Organisés par le ministère des Affaires étrangères et européennes à Paris, au Centre de conférences ministériel de la Convention, les « Etats généraux de la promotion du français dans le monde » ont permis de faire le bilan des politiques menées entre 1980 et 2011, de clarifier la pertinence des instruments existants, et de prendre la mesure des enjeux contemporains de la promotion du français. Il s’agissait d’évoquer « la langue française en elle-même », mais aussi « tous les savoirs qui, par elle, se transmet », et de voir la « langue française comme atout du rayonnement culturel et enjeu sur le marché international des formations », pour reprendre les mots de Xavier Darcos lors de son discours de clôture.
Ces États généraux ont réuni tous les acteurs de la politique linguistique, des experts aux partenaires institutionnels et associatifs, des scientifiques aux enseignants. Le mathématicien Cédric Villani, médaille Fields 2010, a témoigné, dans une intervention très remarquée, de son expérience de chercheur et d’enseignant en charge d’étudiants étrangers.

Langue française
  • "La France, terre d’olympisme" au stage Charlety © Vincent Colin
  • "La France, terre d’olympisme" au stage Charlety © Vincent Colin
  • "Allons en France » © Vincent Colin
  • "Allons en France » © Vincent Colin

Mobilité

Allons en France

Ils étaient 158 jeunes apprenants de français âgés de 16 à 20 ans, venus de 81 pays différents pour une édition 2011 centrée sur le thème de « La France, terre d’olympisme ». « Allons en France » offre un séjour à la fois culturel, linguistique et touristique aux lauréats des concours organisés par les ambassades de France du monde entier : 11 jours en immersion, destinés à favoriser les échanges autour d’activités sportives et culturelles.

Jeunes rugby reporters

La coupe du monde de rugby, organisée en Nouvelle-Zélande entre le 9 septembre et le 23 octobre, a été l’occasion d’une riche programmation culturelle mise en œuvre par l’ambassade de France et le gouvernement de Nouvelle-Calédonie, et d’échanges entre jeunes : de « Jeunes Rugby Reporters », venus de 5 établissements scolaires du réseau AEFE, de Nouvelle-Calédonie et de Nouvelle-Zélande, avec le soutien notamment de l’Institut français, ont participé à un tournoi de rugby et ont réalisé reportages, photos, twitts et émissions de radio.

Langue française
  • Rencontres Interculturelles pour les Jeunes
  • Rencontres Interculturelles pour les Jeunes, spectacle final Chateauroux

Rencontres Interculturelles pour les jeunes

Découvrir le photojournalisme à Perpignan dans le cadre de « Visa pour l’image », assister au Festival de Cannes, approcher un « Paris insolite », partir sur les traces des Cathares en Languedoc-Roussillon ou encore apprendre à protéger les océans à la Rochelle… voilà quelques-unes des thématiques culturelles, souvent artistiques, des Rencontres internationales de jeunes. À travers des sessions d’une dizaine de jours chacune, elles ont réuni, entre mai et septembre 2011, 268 jeunes de 18 à 25 ans, issus d’une cinquantaine de pays différents.

Langue française
  • Profs en France, semaine de formation
  • Profs en France, reception

FORMATION

Profs en France

14 jours en France, une semaine de formation au Centre d’approches vivantes des langues et des médias (Cavilam) de Vichy et une semaine -culturelle, à la découverte de Paris. Pour que les enseignants puissent « transmettre aux jeunes générations le désir de français et le désir de France qui [les] anime » et être « le relais auprès de [leurs] collègues des formations auxquelles [ils ont] participé », pour reprendre les termes de Xavier Darcos lors de l’accueil, à l’Institut de France, des 90 enseignants venus du Laos, du Cambodge, du Vietnam, du Liban et du Mali pour suivre le stage. « Profs en France » s’inscrit dans le plan de formation de 10 000 professeurs de pays émergents lancé en 2007. Les quatre premières sessions avaient permis la formation d’enseignants d’Angola, de Russie, d’Haïti, de République dominicaine, de Cuba, d’Égypte, du Nigéria, d’Argentine, d’Inde, d’Indonésie, de Chine, du Brésil, du Mexique et d’Afrique du Sud.

Des formations à l’enseignement en classes bilingues

Deux séminaires ont été proposés aux enseignants de classes francophones bilingues – professeurs de français ou de disciplines dites « non linguistiques » (histoire, géographie, biologie, mathématiques, etc. en français) : du 7 au 11.03, « Enseigner les sciences physiques et la chimie dans les sections bilingues : enjeux, pratiques et perspectives » et du 31.10 au 03.11 : « Enseigner le français dans les sections bilingues : spécificités méthodologiques et implications pédagogiques » 

Langue française

L’appui au réseau

Les formations régionales pour les agents du réseau
Formation aux « métiers du français dans le monde » dans le cadre du BELC d’hiver et du BELC d’été, mais aussi formation au marketing des cours, à la gestion des établissements et sessions régionales – qui ont porté, en 2011, sur quatre thématiques : évaluation des compétences linguistiques et certifications ; structuration de l’offre de cours ; pédagogie innovante et outils numériques ; recrutement, dynamisation et formation d’une équipe enseignante –, etc. Ces formations visent à une professionnalisation des enseignants et des agents du réseau culturel. Avec 35 % du budget Formation et 314 agents formés en 2011, la langue française est le premier des domaines de formation de l’Institut français

La démarche qualité
Afin d’améliorer l’offre de cours proposée dans le réseau culturel français à l’étranger, l’Institut français propose aux Instituts français et aux Alliances françaises une « démarche qualité », fondée sur des outils d’autoévaluation (référentiel et « boîte à outils » qui fournit informations et exemples) et des visites d’experts. En 2011, les missions d’experts ont concerné les Alliances françaises de Turin et de Toronto, et l’Institut français de Bulgarie (Sofia).

Des ressources multimedia mises à la disposition des enseignants

Génération française 8
Avec Camille, Zaz, Gaëtan Roussel, Hk & les Saltimbanks, parmi les plus connus, mais aussi des voix un peu moins familières, Génération française 8 vise à faire découvrir aux apprenants de français la scène musicale actuelle. La compilation de 18 titres, réalisée par l’Institut français et le Bureau Export de la musique, et accompagnée d’un livret pédagogique, conçu par le Cavilam, est sortie en décembre.

Fiches pédagogiques sur IFcinéma
Pour faciliter l’analyse, en classe de français, de films et notamment de court-métrages, l’Institut français met en ligne, sur ifcinéma – sa plateforme de cinéma en diffusion non commerciale dans le monde –, des ressources pédagogiques. Premier film à avoir eu son dossier, composé de deux fiches d’activités, destinées aux niveaux A2 et B1, et d’une présentation cinématographique : Le Petit Dragon, court-métrage de 8 minutes réalisé par Bruno Collet, histoire d’une figurine avatar de Bruce Lee, le maître emblématique du cinéma d’arts martiaux.

Langue française
  • Fonds TICS, formation enseignant

numérique

Le Fonds TICE

Le Fonds TICE permet de soutenir le développement de projets éducatifs innovants, utilisant les nouvelles technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement. Dans le cadre de l’appel à projets 2011, 32 projets ont été retenus. Ils concernent des formations, des outils de création de ressources, la production de ressources numériques (notamment pour tableaux blancs interactifs), des outils d’échanges entre enseignants, des dispositifs de formation ouverte et à distance (FOAD), des centres de ressources multimédia, la création d’une méthode numérique de FLE. 55 projets avaient été présentés par 48 services culturels d’ambassade, Instituts français locaux ou Alliances françaises.

Livre
et promotion des savoirs

  • Salon du livre
  • Salon du livre
  • Salon du livre
  • Maquette de couverture pour Du côté de chez Swann de Marcel Proust, 1917 © Photo Archives Gallimard.

L’année 2011 est celle de la transition réussie vers le nouveau département "Livre et Promotion des savoirs", avec l’intégration de nouvelles missions :

  • la promotion du débat d’idées
  • des sciences humaines et sociales et de la culture scientifique
  • le pilotage des médiathèques du réseau
  • la mise en place d’outils et de programmes numériques en faveur du livre traduit, des idées et des savoirs

événements majeurs

SALON DU LIVRE / 18 – 21 mars

Pour la première fois, l’Institut français était l’un des partenaires officiels du Salon. L’Institut français était partenaire de l’invitation d’honneur des pays nordiques et, dans le cadre du Tandem Paris-Buenos Aires, partenaire privilégié du stand de Buenos Aires, première ville invitée du Salon du livre de Paris. Haïti était à l’honneur sur le stand de l’Institut français "Librairie du Sud", avec une vingtaine d’auteurs et professionnels du livre haïtiens, et au total une soixantaine d’auteurs du Sud présents.

 

IF Verso Culturthèque
Livre
et promotion des savoirs

Exposition Gallimard, 1911-2011 : un siècle d’édition

L’Institut français est partenaire du centenaire de Gallimard avec la circulation de l’exposition à l’étranger / juin - décembre

  • Buenos Aires en partenariat avec l’ambassade, les éditions Gallimard et la BnF, dans le cadre du Tandem Paris Buenos Aires / juin
  • Francfort (Literaturhaus) à l’occasion de la Foire du livre de Francfort, en partenariat avec l’Institut français de Berlin et Gallimard / octobre
  • Québec puis à Montréal, en partenariat avec l’ambassade et Gallimard / octobre 2011 à février 2012

Opération SHS régionale (Sciences humaines et sociales) "Dialogues asiatiques"  / novembre

  • Lancement du programme "Nouvelles scènes intellectuelles" dédié aux sciences humaines et sociales avec un cycle de conférences de François Cusset et Frédéric Gros à Pékin, Tokyo, Séoul et Taipeï.
  • Premiers "Baromètres SHS" (état des lieux sur la présence des SHS françaises par grandes zones géolinguistiques) à Pékin et Tokyo, avec chercheurs, éditeurs, traducteurs et professionnels du livre.
  • Lancement de deux études sur la traduction des SHS françaises (rapport Sapiro) et sur les humanités numériques (rapport Mounier & Dacos).
    Lancement de l’opération « 90 ans des PUF » (Presses Universitaires de France).

Colloque "Diplomatie culturelle" au Collège de France

Les 12 et 13 décembre, s’est tenu ce colloque international avec des personnalités de haut niveau venues du monde entier sur les enjeux de la diplomatie culturelle contemporaine.
Plus de 300 personnes ont assisté aux deux jours de débats, réunissant plus d’une soixantaine d’intervenants. 20.000 internautes ont suivi les débats en direct.
A l’occasion de ce colloque, une exposition La diplomatie culturelle, un siècle d’inventions françaises, a été présentée à la Bibliothèque Sainte-Geneviève / 14 décembre – 18 février 2012

IF Verso Culturthèque
Livre
et promotion des savoirs

Programmes

  • MISSIONS D’AUTEURS
    L’Institut français apporte son soutien au réseau culturel français à l’étranger en prenant en charge des missions d’auteurs (60 auteurs en 2011) invités dans le cadre de manifestations littéraires.
  • MISSIONS STENDHAL
    Les Missions Stendhal soutiennent chaque année des auteurs qui souhaitent partir à l’étranger pour réaliser un projet d’écriture.
30 lauréats en 2011.

  • PROGRAMME "LA FABRIQUE DES TRADUCTEURS"
    Fin du premier cycle du programme (sessions russe, espagnole, arabe, portugaise, italienne, chinoise), confié au Collège international des traducteurs littéraires.
    Le bilan est extrêmement positif.
    Ce programme est relancé pour la période 2012-2013.
  • LES PROGRAMMES D’AIDE À LA PUBLICATION
    Les PAP soutiennent les éditeurs étrangers qui mènent une politique de publication de titres traduits du français, rendant ainsi possible l’accès d’un public étranger à la création et la pensée française contemporaines.
    En 2011, 550 projets ont bénéficié d’une aide à la cession dans 47 pays pour un budget total de 563 000 €
    - Parmi les pays les plus soutenus : Argentine, Chine, États-Unis, Russie (cf. zones géolinguistiques et langues de prescription) puis Hongrie et Pologne (soutien de longue date aux pays d’Europe de l’Est); les demandes viennent principalement de l’Union européenne puis du reste de l’Europe.
    - Les aides accordées concernent majoritairement des ouvrages de littérature et de SHS, mais aussi, de plus en plus, de la BD et des livres pour la jeunesse.
    En moyenne, sur l’ensemble des titres cédés du français, par an, environ 5 % sont soutenus par les PAP/aide à la cession.

  • LANCEMENT DES NOUVEAUX PROGRAMMES "Aide à la cession Nord/Sud" et "Cent titres pour Haïti" (les premières commissions ont eu lieu en 2011)
IF Verso Culturthèque
Livre
et promotion des savoirs

programmes

  • FONDS D’ALEMBERT
    Dédié à la valorisation du débat d’idées, le Fonds d’Alembert permet d’apporter un cofinancement aux projets de colloques, séminaires ou forums organisés par le réseau culturel français à l’étranger. 
    48 projets soutenus
  • IF SCIENCES
    L’appel à projets annuel IF Sciences, lancé en 2011, encourage le réseau culturel à développer des actions à forte visibilité, organisées avec des partenaires de leur pays de résidence (musées, fondations, universités, etc) sur le thème de la science. 45 projets soutenus
  • PROGRAMME DE COPRODUCTION D’EXPOSITIONS SCIENTIFIQUES
    A l’occasion des années internationales de la chimie et des forêts, 5 nouvelles expositions scientifiques grand public ont été proposées au réseau culturel en 2011 (dont 2 coproduites par l’Institut français et 3 qui ont fait l’objet de cession de droits à l’Institut français par leurs producteurs).
    Marie Curie, Tout est chimie ! , Forêts tropicales humides, La forêt, une communauté vivante et Science fiction : voyage au cœur du vivant
    Les expositions scientifiques de l’Institut français ont été diffusées dans plus de 350 villes ou pays dans le monde en 2011.
  • LE PLAN D’AIDE AUX MÉDIATHÈQUES (PAM)
    Le PAM soutient chaque année une cinquantaine de médiathèques, principalement pour l’acquisition de contenus numériques, la création de bibliothèques et la constitution de fonds en langue locale.
    102 projets ont été retenus provenant de 69 pays.
    Les projets retenus se répartissent par thématique de la manière suivante :
    - bibliothèque de l’apprenant : 29 projets
    - modernisation (informatique et mobilier) : 29 projets
    - création de collections sur support physique : 22 projets
    - fonds en langue locale : 16 projets
    - fonds numérique : 16 projets
IF Verso Culturthèque
Livre
et promotion des savoirs

programmes

  • FORMATION PROFESSIONNELLE
    21-24 mars à Paris, Formation des 90 agents du réseau en charge du livre (médiathèques, attachés culturels responsables du livre…) au Salon du Livre de Paris, à la Maison de l’Amérique latine et à la Médiathèque Marguerite Duras.
    2-7 décembre à Beyrouth à destination de l’ensemble de la zone ANMO, sur les deux volets numérique et Sciences humaines et sociales
  • PARTENARIAT
    Une convention de partenariat avec le Collège de France a été signée avec l’Institut français le 12 décembre 2011
  • NUMÉRIQUE
    En 2011, les appels d’offre pour la mise en place des différents outils numériques ont été lancés : Culturethèque, Ifverso et une WebTV au service du débat d’idées.
    La mise en place de ces outils s’est accompagnée d’une démarche prospective sur l’impact du numérique sur les industries de la culture et de la connaissance, a été initiée en lien avec le réseau : développement d’un programme de Recherche & Développement sur l’accès aux contenus culturels numériques et contribution aux débats sur les « humanités numériques ».
IF Verso Culturthèque
Livre
et promotion des savoirs

Publications / 5 titres parus

  • Pour un monde durable
    catalogue de la Biennale africaine de la photographie de Bamako (coédition IF/Actes Sud/ministère de la culture du Mali)
  • Afrique du Sud. Une traversée littéraire
    sous la direction de Denis Hirson, livre + CD audio, (collection « Cultures Sud », coédition IF/Philippe Rey en partenariat avec l’Ina)
  • La Littérature française du 20e siècle lue de l’étranger
    sous la direction de Dominique Viart (coédition IF/Presses universitaires du Septentrion)
  • Metropolis ?  de Dominique Perrault
    (coédition IF / Dominique Carré éditeur)
  • Revue Fiction France, 2 numéros
IF Verso Culturthèque

Cinéma

Le Département cinéma de l’Institut français dispose d’un catalogue de 600 titres de films de fictions et 3 000 documentaires, des grands auteurs classiques Renoir, Truffaut, Godard, Chabrol, Clouzot, Marker aux plus remarqués des cinéastes d’aujourd’hui Despleschin, Honoré, Depardon, Kechiche, Varda, Philibert auxquels viennent s’ajouter les 1 500 titres de la Cinémathèque Afrique (catalogue en ligne)

Fort de cette offre particulièrement riche, le département cinéma a pour mission de promouvoir le cinéma dans toute sa diversité à travers une politique de diffusion non commerciale à l’étranger (en 2011 plus de 7 000 projections ont été organisées)  et la mise en place  d’événements comme le Pavillon "Les Cinémas du Monde" au Festival de Cannes.

Par ailleurs, le Fonds sud cinéma, dispositif de soutien aux cinémas du Sud cogéré avec le Centre national de la cinématographie et de l’image animée, a été transféré à l’Institut français par le ministère des Affaires étrangères et européennes au 1er janvier 2011. 20 films ont fait l’objet d’un soutien dont Post Tenebras Lux du mexicain Carlos Reygadas (en compétition à l’édition 2012 du festival de Cannes) ou Dakar Trottoir du sénégalais Hubert Lada Ndao, ainsi que la post production de 6 autres films. 

IF Cinéma
Cinéma
  • Sandrine Bonnaire

CINEMA FRANCAIS

RETROSPECTIVES ET CYCLES THEMATIQUES

  • HOMMAGE A SANDRINE BONNAIRE
    L’Institut français célèbre l’une des actrices les plus talentueuses du cinéma français, passée récemment à la réalisation, en proposant un programme de 6 films emblématiques de sa carrière.
    Révélée en 1983 par Maurice Pialat dans A nos amours et saluée par un César du Meilleur espoir féminin, Sandrine Bonnaire est une comédienne de premier plan du cinéma d’auteur avec des rôles très forts auprès de cinéastes exigeants : Sans toit ni loi d’Agnès Varda (composition qui lui vaut un César de la Meilleure actrice en 1986), La Cérémonie de Claude Chabrol (film pour lequel elle reçoit le Prix d’interprétation à Venise en 1995), Mademoiselle de Philippe Lioret, Joueuse de Caroline Bottaro.
    
Elle est réalisatrice d’un documentaire, Elle s’appelle Sabine (sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs en 2007). En 2011, cette rétrospective a été présentée dans 11 pays, du Brésil à l’Inde, du Canada à l’Espagne, de l’Allemagne à l’Ukraine.
IF Cinéma
Cinéma
  • L’Heure d’été, Olivier Assayas, 2007
  • Clean, Olivier Assayas, 2003
  • Amos Gitai, une sélection de 5 films de 1986 à 2007
  • Roses à crédit, Amos Gitai, 2010
  • GRANDS CINÉASTES CONTEMPORAINS 
    OLIVIER ASSAYAS
    A l’occasion de la sortie de son film-fleuve, Carlos, l’Institut français a souhaité présenter une rétrospective de 7 films d’Olivier Assayas emblématiques de la carrière de ce cinéaste résolument contemporain : L’Eau froide, Irma Vep, Les destinées sentimentales, Demonlover, Clean, L’Heure d’été, HHH portrait de Hou Hsiao Hsien. La rétrospective a été montrée dans 10 pays en 2011 (Argentine, Colombie, Chine, Japon, Allemagne, Turquie...).

    AMOS GITAÏ
    En ouvrant sa programmation au cinéaste israélien, dont le parcours est étroitement lié à la France, l’Institut français se fait l’écho de la diversité du cinéma français. Cinéaste engagé, produit par la France dès ses tous premiers films, Amos Gitai a fait une sélection de 5 de ses films, des années 1986 à 2007, qui rendent compte des réalités d’un monde complexe : Esther, Kippour, Alila, News from home/News from house et Désengagement (35 mm). Ce programme a été complété en 2011 par 2 films des années 2008 et 2010 (disponibles sur IFCinéma): Plus tard, tu comprendras et Roses à crédit. En 2011, la rétrospective a circulé dans 9 pays, des Etats-Unis au Mexique, du Canada à la Chine, du Chili à l’Italie et l’Ukraine.
IF Cinéma
Cinéma
  • L’Enfer, Claude Chabrol, 1994
  • L’Enfer, H.G. Clouzot, 2009
  • FIGURES DU PATRIMOINE
    CLAUDE CHABROL
    Suite à sa disparition en septembre 2010, l’Institut français a souhaité rendre hommage au grand cinéaste Claude Chabrol en présentant un cycle de 8 films reflétant toute la richesse de son œuvre : Le Beau Serge, Inspecteur Lavardin, Une Affaire de Femme, Betty, L’enfer, La Cérémonie, La Fleur du Mal, La Fille coupée en deux. En 2011, ce cycle a été présenté dans 8 pays (Corée, Hong Kong, Singapour, Kosovo, Grande Bretagne, Maroc).

    HENRI GEORGES CLOUZOT
    L’Institut français a édité un cycle dédié à l’une des très grandes figures du patrimoine cinématographique, Henri-Georges Clouzot. Ce programme réunit 3 fictions des années 40 et 50 et 2 documentaires : L’Assassin habite au 21, Quai des Orfèvres, Les Diaboliques, Le Mystère Picasso et L’Enfer de H.G. Clouzot, S. Bromberg et R. Medrea. Ce programme a commencé à circuler au Canada et aux Etats Unis, en Espagne et en Australie.
IF Cinéma
Cinéma
  • Les chansons d’amour, Christophe Honoré, 2007
  • L’ Illusionniste, Sylvain Chomet, 2010
  • Les triplettes de belleville, Sylvain Chomet, 2003
  • PARIS AU PRESENT
    L’Institut français rend hommage à la capitale avec un programme de 11 films sur le Paris contemporain, réalisé en partenariat avec le Forum des images et le soutien de la Ville de Paris. Composé de 6 séances associant un long métrage (35 mm et DVD) et un court métrage (DVD multilingue), il réunit des films (fiction, documentaire, animation) principalement des années 2003 à 2009 tels que La Danse, le Ballet de l’Opéra de Paris de Frederick Wiseman, Les Chansons d’amour de Christophe Honoré, 2 Days in Paris de Julie Delpy ou Changement d’adresse d’Emmanuel Mouret.
    Ce cycle en DVD a fait l’objet de 50 envois dans le monde en 2011. 
  • CINEMA D’ANIMATION : SYLVAIN CHOMET
    L’Institut français s’est associé à l’Association française du cinéma d’animation (AFCA) pour fêter le cinéma d’animation pour la première fois à l’étranger en octobre 2011. Le cinéaste Sylvain Chomet, parrain de cette première édition, a été à l’honneur avec 3 de ses films : L’illusionniste (César 2011 du meilleur film d’animation), Les triplettes de Belleville et La vieille dame et les pigeons. Un programme de 5 films sur « L’Animation française contemporaine » a également été créé par l’Institut français à cette occasion.
    Pour cette première édition, le Mois et la Fête de l’animation ont été célébrés sur tous les continents dans 50 pays.

 

IF Cinéma
Cinéma
  • Une jeunesse amoureuse, Francois Caillat, 2011
  • Guerre et paix dans le potager, Jean-Yves Collet, 2006 © Bernard Chaubet
  • CINEMA DOCUMENTAIRE
    Partenaire de la 12ème édition du Mois du film documentaire coordonné par Images en Bibliothèques, l’Institut français a proposé en 2011 un Focus sur le cinéaste François Caillat, avec une carte blanche sur le thème « Filmer l’invisible » et un cycle de 4 films autour de la mémoire et du paysage : La quatrième génération, Trois soldats allemands, L’affaire Valérie, Une jeunesse amoureuse. Une sélection de 10 films pour les 20 ans du Prix Louis Marcorelles du Cinéma du Réel (1991/2011) a également été proposée sur IFcinema. Le volet international du Mois du film documentaire a rassemblé près d’une cinquantaine de pays.
    L’Institut français a également édité le programme thématique  "De la Graine à l’assiette"  composé de 4 films documentaires interrogeant l’impact des techniques agricoles non seulement sur l’environnement mais aussi sur la santé humaine : Le Temps des grâces de Dominique Marchais, Nos enfants nous accuserons de Jean-Paul Jaud, Le monde selon Monsanto de Marie-Monique Robin, Guerre et  paix dans le potager de Jean-Yves Collet. Ce cycle a déjà fait l’objet de 12 présentations dans le monde en 2011.
IF Cinéma
Cinéma
  • IF Cinéma

IF CINEMA

Lancée en mai 2011, IFCINEMA, la nouvelle plateforme numérique de l’Institut français, propose au réseau culturel français à l’étranger une alternative à la diffusion sur support physique permettant de télécharger des films afin d’organiser des projections publiques non commerciales pour les publics locaux. Développé et mis en œuvre par Universciné, ce nouveau service présente une offre de films variée (longs et courts métrages, fiction, documentaire, animation) de cinéma français et cinémas du monde, des cycles thématiques et des contenus additionnels tels que bonus vidéo, photos, articles ou kits pédagogiques... 

Riche d’un réseau de 365 centres inscrits, principalement des Alliances françaises et des Instituts français, IFCINEMA proposait fin 2011 160 films et 14 langues de sous-titrage.

www.ifcinema.institutfrancais.com

IF Cinéma
Cinéma
  • Montée des marches du Festival de Cannes 2011 avec l’équipe Pavillon Les Cinémas du Monde

CINEMAS DU MONDE

PAVILLON LES CINEMAS DU MONDE – FESTIVAL DE CANNES

Situé au cœur du Village international du Festival, le Pavillon est un lieu unique dédié aux cinématographies d’Afrique, d’Asie, d’Amérique Latine, d’Europe Centrale et Orientale, du Proche et du Moyen-Orient. Véritable plateforme de travail et de rencontres, il s’est imposé comme lieu de référence pour l’actualité des cinémas du monde pendant le festival où se croisent artistes, professionnels et institutions internationales.
Depuis 2009, le Pavillon Les Cinémas du Monde est organisé par l’Institut français, en partenariat avec l’Organisation Internationale de la Francophonie, l’Audiovisuel Extérieur de la France – RFI, Monte Carlo Doualiya, France 24 et la chaine partenaire francophone TV5 Monde – et CFI. Unis par une volonté commune de promouvoir le dialogue des cultures et la diversité culturelle, les partenaires du pavillon mettent leurs moyens et leur expertise au service des cinémas du monde pour leur offrir un espace de travail et de rencontres au sein du plus grand des festivals internationaux.
Dix jeunes réalisateurs et leurs producteurs ont été invités à participer à la Fabrique des Cinémas du Monde, un programme mis en place pour favoriser l’émergence de nouveaux talents. Grâce à la qualité de ses ateliers 
et à la richesse de ses rencontres professionnelles, ce programme a déjà permis à plusieurs projets et films de trouver des opportunités de coproduction et de distribution internationale.
La délégation était parrainée en 2011 par l’actrice française Elsa Zylberstein et le réalisateur argentin Pablo Trapero. www.lescinemasdumonde.com

IF Cinéma
Cinéma
  • Soutigui Kouyate © Alessandro Brasile
  • Sotigui Kouyate et Brenda Blethyn, London river © Tadrart Films
  • Eriq Ebouaney
  • Makena Diop
  • Abderrahmane Sissako
  • Aissa Maiga

CINEMATHEQUE AFRIQUE

2ème thème  "Grandes figures des cinémas d’Afrique et des Caraïbes "
A l’occasion de son cinquantenaire, la Cinémathèque Afrique, a produit et organisé l’exposition « Grandes figures des cinémas d’Afrique et des Caraïbes ». Pour la première fois, la Cinémathèque Afrique s’associe avec les Rencontres de Bamako, et inscrit cette exposition dans la thématique de la biennale malienne, « Pour un monde durable ». Cette exposition, inaugurée lors des 9ème Rencontres de Bamako, permet la rencontre du monde de la photographie et du cinéma en Afrique et dans les Caraïbes grâce à la projection d’une sélection de cinq films accompagnant l’exposition.

Deux photographes croisent leurs regards sur ces cinémas. Samuel Nja Kwa (Cameroun) propose une vision en couleur des « minorités visibles du cinéma invisible ». Laurent Macarie (Martinique), témoin du Fespaco (Festival Panafricain de Cinéma et de Télévision de Ouagadougou) et du festival de Cannes, offre des clichés en noir et blanc des grands noms du cinéma en Afrique et dans les Caraïbes. Une vingtaine de portraits d’acteurs ou de réalisateurs qui font ou ont fait l’histoire de ces cinémas.
Cette exposition a été présentée à Bamako pendant 5 mois et continuera à circuler à travers le monde.

En savoir plus

IF Cinéma

Communication
et nouveaux media

  • Déclinaisons de la charte graphique

La création de la marque

En janvier 2011, l’Institut français se dote d’un logo et d’une identité visuelle. 
L’enjeu : une marque nouvelle qui doit s’implanter partout dans le réseau public.

A l’occasion des Ateliers de Marseille, les 20, 21 et 22 juillet 2011, la charte graphique complète est présentée à plus de 300 participants (conseillers de coopération et d’action culturelle et membres du réseau). Un DVD « guide de la marque » leur est remis à cette occasion.
C’est un nouveau territoire graphique et identitaire qui exprime le rôle central de l’Institut français et garantit une communication cohérente et partagée dans le réseau culturel.
Cette charte « clé en main » a été bien reçue et largement appréciée par les postes qui la mettent en œuvre rapidement au cours de l’année 2011.
La communication institutionnelle se structure par ailleurs à travers la publication d’une brochure de présentation de l’Institut français et de brochures spécifiques aux actions de chaque Département.

Communication
et nouveaux media
  • IF Mapp page d’acceuil
  • IF Mapp Arts visuels
  • IF Cinéma
  • IF Verso
  • Facebook

Les plateformes numériques

Dès sa création, l’Institut français a orienté sa stratégie numérique pour en faire à la fois un vecteur de l’influence française dans le monde et un centre de ressources mutualisé pour le réseau culturel.
En 2011, les premiers développements concernent :

  • la mise en place d’une nouvelle lettre d’information avec une ligne éditoriale repensée, une volonté de couvrir tous les domaines d’action de l’Institut français et une valorisation de l’action des Instituts français avec des focus mensuels. Le nombre d’abonnés à la newsletter fin 2011 était de 10 615 ( + 24 % par rapport à 2010)
  • le développement des premières plateformes numériques.
    Développé par le Pôle internet et nouveaux media en collaboration avec le Département du Cinéma, ifcinéma a été lancé à l’occasion du festival de Cannes 2011. Ifmapp est une mappemonde interactive et collaborative, qui localise des lieux de culture, de résidences, d’événements… L’application pour les Arts visuels a été développée entre février et septembre 2011 et recense plus de 1000 lieux dans 150 pays.
  • la diffusion en streaming via le site de l’Institut français de grands événements comme Les Ateliers de Marseille ou le Colloque sur la Diplomatie culturelle au Collège de France
  • la mise en place des cahiers des charges des nouvelles plateformes et du site internet de l’Institut français qui seront développés en 2012
  • le lancement du Facebook de l’Institut français en avril 2011, plateforme communautaire reliée aux autres sites sociaux des Instituts français dans le monde

 

 

 

Communication
et nouveaux media

Les Temps forts de la communication opérationnelle

L’Institut français a, tout au long de l’année, développé fortement ses actions de communication opérationnelle autour des grands temps forts culturels et a assuré ainsi une visibilité accrue de l’Institut français.
Les relations presse ont été très actives avec la diffusion de 60 communiqués de presse et l’organisation d’une dizaine de voyages de presse.

Les Temps forts de la communication opérationnelle : 

  • Salon du livre
  • 20 ans du Prix Marcorelles
  • Dialogue des carmélites en Corée 
  • Pavillon des Cinémas du Monde, Cannes
  • Pavillon français de la Biennale de Venise (Christian Boltanski)
  • Premier pavillon haïtien de la Biennale de Venise
  • Allons en France 
  • Prix Marcel Duchamp à Séoul
  • 50 ans de la cinémathèque Afrique
  • Exposition du Centenaire Gallimard à travers le Monde
  • Rencontres de Bamako, Biennale de photographie
  • Colloque Diplomatie Culturelle au Collège de France
  • Année du Mexique en France
  • Estonie Tonique, festival estonien en France
  • Tandem Paris Buenos Aires
  • Année Liszt

Mécénat

  • Citroën mécène du Pavillon français à la Biennale de Venise, soirée

Le service du mécénat est, depuis le mois de juin 2011, rattaché à la direction générale déléguée.

L’année 2011 a été une année particulière en matière de levée de fonds du fait de deux événements majeurs remis en cause : l’Année du Mexique en France et l’exposition French Window qui présentait 10 lauréats du prix Marcel Duchamp et qui devait se tenir au Mori Art Museum de Tokyo en mars 2011.

Cependant, l’année 2011 aura apporté des concrétisations effectives en matière de mécénat avec en particulier et pour la première fois des dons en provenance de personnes privées et de PME.
C’est à l’occasion de la rétrospective consacrée à Jean-Michel Othoniel au Centre Pompidou et du retour depuis l’Inde de son œuvre monumentale Precious Stonewal créée à l’occasion du festival Bonjour India qu’a pu être réalisée cette belle opération de mécénat culturel.

Enfin le mécénat de Citroën pour soutenir le Pavillon français à la Biennale d’Art contemporain de Venise a non seulement permis à Christian Boltanski de créer Chance mais a été également l’acte fondateur d’une relation de confiance avec cette entreprise qui portera des fruits pendant les prochaines années. Il faut noter toutefois que la plus grande partie du don consenti aura été effectuée au bénéfice direct de notre partenaire de production.

Mécénat

Quelques chiffres

  • Biennale de Venise (Christian Boltanski)
    418 000 € dont 370 000 € versés au CNAP et 48 000 € versés à l’Institut français par Citroën
  • Anniversaire du bicentenaire de la naissance de Franz Liszt
    32 000 € par la Caisse d’Épargne
  • Rétrospective Jean-Michel Othoniel au Centre Pompidou
    40 000 € par David Benmussa, Initiatives financières et Fin’Art consulting

  • Les Arts Florissants à Moscou
    70 000 € par EDF

  • Palais Farnese (opération 2010) 213 588 € par Total, Cariparma Civita Servizi
  • Saison de la France en Afrique du Sud (opération 2012)
    100 000 € par Areva

  • Partenariat Air France (billets gratuits et économies sur tarifs négociés)
    68 731 €

Ressources humaines
et réseau

RESSOURCES HUMAINES

Avec le renforcement de ses fonctions support, l’Institut français s’est doté d’un véritable département consacré aux ressources humaines.
La priorité a été donnée au recrutement pour constituer les équipes sur les missions nouvelles de l’Institut français (langue française), renforcer certains départements et les services budgétaire et comptable.
La modernisation des outils de gestion des ressources humaines a été entreprise en parallèle avec l’introduction d’un nouveau logiciel, la systématisation de la rédaction et de la diffusion des procédures et l’ouverture d’un chantier sur la dématérialisation des procédures et la création d’un intranet/banque de ressources.

Le dialogue social a connu une nette amélioration avec l’ensemble des instances représentatives (Délégués du personnel, comité d’entreprise, CHSCT) ; le déménagement opéré en novembre et le lancement de la renégociation du protocole d’accord en étant les temps forts. Enfin, la tenue du premier séminaire interne, regroupant autour de la Présidence et de la direction générale, l’ensemble des salariés, a été l’occasion d‘identifier un certain nombre de chantiers à conduire (CET, télétravail, procédures, uniformisation de nos parc de matériels dans une optique environnementale).

Ressources humaines
et réseau

Formation

L’année 2011 a vu la structuration du pôle Formation de l’Institut français (constitution d’une équipe, mise en place de méthodes et outils de travail). Le pôle a mis en œuvre un nombre important de formations pour répondre aux attentes du réseau.

1545 agents du réseau ont bénéficié d’une ou plusieurs formations en 2011.
596 sont recrutées localement (38%) et 562 exercent en Alliance française (36 %). Dans le domaine de la langue française, la part des agents d’Alliances françaises s’élève à 71,50% (392 stagiaires).

Sur le total de 56 formations, 20 ont été organisées en France et 36 en ambassade.
Et sur 253 jours de formation, plus de la moitié ont été réalisés à l’étranger (148,5 jours).
Les formations concernent plus de 30 pays différents couvrant les zones géographiques suivantes : 

- Europe : 29 %
- Amérique du Nord : 10,5 %
- Amérique du Sud : 8%
- Afrique : 10,5%
- Afrique du Nord et Moyen-Orient : 16%
- Asie : 24%
- Océanie : 2%.

Ressources humaines
et réseau

Expérimentation

Dans le cadre de la loi du 27 juillet 2010 et son décret d’application du 30 décembre 2010 sur la réforme de l’action culturelle extérieure de l’Etat, une expérimentation est mise en place, à compter du 1er janvier 2011, sur le rattachement à l’Institut français du réseau culturel dans sa composante publique.

L’année 2011 a été consacrée à étudier les conditions de mise en œuvre dans le cadre fixé par le cahier des charges publié par arrêté en février. Plusieurs études juridiques ont été conduites et deux réunions se sont tenues en juin et novembre avec les conseillers de coopération et d’action culturelle, qui deviendront directeurs des 12 bureaux de l’EPIC au 1er janvier 2012. Aboutissement de cette année de préparations administratives, un budget unique a été voté par le CA de décembre regroupant l’Institut français de Paris et ses 12 bureaux locaux. Enfin, l’Institut s’est en même temps doté d’une cellule chargée de suivre ce dossier au sein du département Ressources humaines et Réseau.

Ressources humaines
et réseau
  • Marseille Institut francais
  • Les ateliers de Marseille
  • Les ateliers de Marseille
  • Les ateliers de Marseille, signature de la convention avec TV5 Monde

Les ateliers de Marseille

Les premiers Ateliers de l’Institut français ont été organisés du 20 au 22 juillet 2011, à Marseille. Ils étaient centrés sur les modes de fonctionnement proposés par le nouvel opérateur aux membres du réseau culturel français à l’étranger : sur le « faire ensemble ».

• 319 membres du réseau y ont participé ainsi que des agents du Ministère des Affaires étrangères et européennes, des experts extérieurs et des salariés de l’Institut français - Paris.

• 3 sujets principaux ont été explorés :
- Se penser et fonctionner en réseau, conjuguer les talents
- Adopter et donner du sens à la marque commune « Institut français »
- Se doter de nouveaux outils numériques et de procédures pour améliorer le fonctionnement commun

• 12 ateliers en sous-groupes ont permis aux participants :
- de travailler par zones géographiques d’intervention
- de débattre de thèmes professionnels partagés.

Ces premiers ateliers ont été particulièrement appréciés par les participants. Ils étaient très attendus après la création de l’Institut français et ils ont répondu à un fort besoin d’information sur ses objectifs et son fonctionnement.
Ils ont également permis aux membres du réseau de mieux appréhender le travail effectué par les équipes de l’Institut français - Paris et les modes de collaboration possibles avec elles.